16
Jan
09

J’en ai trouvé, je vais la goûter!!!! Une bouteille de Syrah du valais de chez Germanier

syrahMonseigneur Gâteau le Lyon m’avait parlé d’une excellente syrah du valais produit par un certain Germanier. Un grand moment de bonheur selon lui. Alors, j’ai cherché… longtemps…. longtemps…longtemps…. non moins!

Mes recherches m’ont conduit à Jean-René Germanier. Mgr Gâteau avait donc raison! Il y a de la syrah à dans les Alpes valaisanne. Dès lors j’ai acquis une bouteille de cette Syrah. 
Je vais vite m’employer à l’ouvrir et à goûter. La suite tout à l’heure…

Un peu plus tard…

J’ai goûté…..et….
Syrah AOV Valais, 2006, Jean-René GERMANIER

OK, C’est gentil. C’est bien de la Syrah. Une robe grenat intense avec des reflets séduisants. Le nez est faible (ou alors, c’est moi!), l’alcool s’invite dans la danse.
En bouche, l’élevage de 12 mois en fût se fait sentir avec une légère astringence due à des tanins vifs. Une longueur souple et agréable maintient un goût de « Bois moi! » fort sympathique. Malheureusement, je ne trouve pas de particularité à cette Syrah. Reste donc à faire un essai comparatif avec une autre région suisse ou française. Et que ça saute!

Publicités

6 Responses to “J’en ai trouvé, je vais la goûter!!!! Une bouteille de Syrah du valais de chez Germanier”


  1. 1 John Baptiste
    19 janvier 2009 à 09:15

    peut etre qu’un coup de carafe aurait fait du bien?

  2. 19 janvier 2009 à 15:24

    Pas sûr.
    Il n’a pas bougé entre le début et la fin du repas (1h30) et j’ai rédigé le commentaire le soir en finissant la bouteille (2 verres)…

  3. 3 Phil d'Urfé
    19 janvier 2009 à 20:58

    Surtout ne te laisse pas décourager par cette syrah, peut-être goûtée trop tôt…
    Par contre STP pas d’avis définitif sur Germanier. Et pour cause, lors de vacances bachiquement studieuses en cette contrée magique du Valais, j’ai pu goûter, que dis-je me délecter de Petite Arvine et d’Amigne de Vétroz de chez Germanier : un must du Valais, hormis M.T. Chappaz que je n’ai pas eu l’honneur de déguster (ses vins, pas la dame of course).

    Surtout que Germanier est à Vétroz, Le village de l’Amigne : 27 ha sur 40 dans toute l’Helvétie ! L’Amigne chez lui se décline en demi sec sur des notes de fruits blancs et d’amande, et en moelleux dans la cuvée Vétris (acheté mais non dégusté).
    Sa Petite Arvine est toute aussi belle, en version sec.

  4. 20 janvier 2009 à 19:34

    JE NE DIRAI QU’UNE CHOSE : INSISTE !!!!

  5. 3 février 2009 à 11:45

    MON CHER TOINE? IL FAUT INSISTER ET SURTOUT ECOUTER …. PRIERE DE GOUTER LA CUVEE « CAYAS » !!!
    et après on en reparle !!!!

    • 6 février 2009 à 10:03

      Mgr Gateau,
      J’ai bien compris que tu souhaites me voir goûter cette cuvée « CAYAS ». Celle-ci étant difficile à trouver, j’ai calmé ma curiosité en testant le « tout venant ».
      Je ne t’oublie pas.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :