29
Jan
09

Il ne faut pas boire pour manger, mais manger pour boire!

Je me suis fait cette gentille remarque alors que le vin que je buvais ne m’enchantait guère. Je m’écriais alors: « Que tu es sot! Mange donc un morceau de ce sympathique saucisson qui te fait de l’oeil! » Je m’exécutais et soudain, PAF, le vin redevint bon.
Est-ce à croire qu’un mauvais vin peut devenir bon si on lui laisse la possibilité de mélanger ses arômes avec ceux du cochon?
Non, je pense plus simplement que l’on boit rarement sans être accompagné soit d’amis ou camarades buveurs ou encore d’une assiette de nourriture (je vous laisse le soin de la remplir comme bon vous semble). J’élimine les deux premières catégories qui sont souvent assez indigestes (voir lourdes 😉 ) pour assurer qu’il faut goûter plusieurs fois un vin et si possible au cours d’un repas léger avec le connaître en situation.
Je suis persuadé qu’il nous est arrivé au moins une fois de retenir un vin, de le mettre en cave plein de projets pour lui et le jour J…..plouf. Finalement, il ne convient pas. Alors qu’un simple essai préalable aurait laisser entrevoir.

Conclusion: Goûtons, goûtons…. Mais n’oublions pas que nous mangerons.

Publicités

0 Responses to “Il ne faut pas boire pour manger, mais manger pour boire!”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :