Author Archive for Antoine ROSATI

10
Avr
10

C’est le printemps, les buveurs d’essai sortent de leur hibernation.

Mais, c’est terrible un blog qui ne bouge plus. Milles excuses, Nous étions profondément endormis. Depuis du vin à coulé sous la treille….

Nous revenons en pleine forme avec des nouveautés, des coups de coeurs, des coups de gueule et si le temps nous le permet des dégustations en ligne ainsi que des vigni-reportages.

A bientôt!

Publicités
01
Sep
09

Les vendanges 2009…

Les vendanges 2009 commencent tout doucement. Il semblerait que, pour l’instant, les rendement de blancs sont inférieurs aux espérances pour les Crozes et la Provence. A voir…

J’attends la suite!

01
Sep
09

Le Rully de Aubert et Pamela De Villaine…

est-il apte au vieillissement? Et si oui pourquoi?

Et bien……Pas sûr!
Démonstration:
Affairé au rangement de mes bouteilles et cartons, je suis tombé une belle caisse de Rully Les Saint Jacques 1993. « Mazette! » m’écriais-je, « Quelle drôle d’idée d’avoir laissé cette caisse, seule dans un coin. » Je pris mon courage à deux mains et ouvrit cette caisse.

Je remontai un prélèvement de bouteille afin d’en faire l’analyse. Cette dernière fut vite faite. Le bouchon s’est extirpé lentement du goulot, le vin s’est prestement jeté dans mon verre.

Je hume, je goute,…..je regoute

Et bien, il était trop vieux! Je ne m’étendrai donc pas sur ce vin car mes impressions seraient sûrement fausse. Je vais maintenant me mettre en quête d’une bouteille plus récente!

03
Mar
09

ça, c’est fait.

Marqué par le film MONDOVINO, il me manquait toujours la dégustation d’un vin issu de la « Mondavi Winery ».  Je confesse volontier qu’il ne s’agissait pas d’une priorité.
Cette semaine alors que j’errais dans les linéaires d’une petite surface suisse, je tombai nez à nez avec une bouteille de Chardonnay « Wordbrigde » de la Robert Mondavi Winery. Et hop, la main sur la bouteille, la bouteille part pour une nouvelle aventure.

Après de deux jours de rafraîchissement, la bouteille eu l’honneur de ma table. Paf, le bouchon de synthèse s’extirpe du goulot laissant le passage libre pour le liquide mystérieux.
Glou, glou, le vin s’écoule dans mon verre…Suspens…

L’atroce vérité tombe: C’est bel et bien du chardonnnay avec tout ce qui va avec. Le nez, la bouche tout est là. Le hic, c’est que le bluff est découvert dès la deuxième gorgée.

Alors, pour faire la boucle avec l’épisode 2 de Mondovino, je reprend la démonstration d’Hubert de Montille:
Il y a les vins qui se dégustent en largeur. Ils vous en mettent plein la vue, ils explosent en bouche puis s’effondrent.
Et il y a les vins qui se dégustent en longueur. Mieux construit, qui vous accompagnent.
Le Chardonnay « Woodbridge » est du premier type. Il est bluffant, il donnent l’impression d’avoir un vrai chardonnay de Bourgogne. La deuxième gorgée m’a ramené à la réalité. En toute honnêteté, c’est bon, c’est bien fait, je me risque à écrire que c’est bien « fabriqué »…

Et vous?

22
Fév
09

Si tu bois trop froid, tu feras claquer l’émail de tes dents.

Quelle désolation de constater que des restaurateurs servent les vins rouges froids. Attention, pas frais, froids.
Sans doute une vieille habitude de servir le Coca-Cola frappé avec deux glaçons. Une chance que la rondelle de citron soit sur demande sinon peut-être en mettraient-ils dans un verre de Tariquet.

Plus sérieusement, il m’a été servi un Mercurey à 8-9°C et je peux vous assurer qu’à cette température un client lambda aurait pu se dire: « Tient, le rosé est bien foncé cette année! » Le pauvre vin avait bien des difficultés pour s’exprimer. Surtout avec mes os à moelle. Heureusement les verres étaient grands et la salle chauffée. Après une réanimation de vingt minutes, mon gentil Mercurey reprend ses esprits et se livre tout entier.

Ceci est un cri du coeur: Mesdames et Messieurs les restaurateurs, réservez le service « frappé » à vos cocktails et vins sans saveur.

Merci.

04
Fév
09

Les inconvénients du direct.

Il me faut ici présenter nos excuses à celles et ceux qui s’attendaient comme promis à suivre nos dégustations en direct depuis le Salon des Vins de la Loire.
C’était sans compter sur les caprices de mon iPhone. Il a obstinément refusé d’envoyer les informations vers notre blog.
Nous allons arranger ça!

04
Fév
09

Wine Blog Trophy

Chers amis,

votre blog préféré a terminé 3ème ex-aequo au concours de blog sur le vin dans la rubrique « professionnels du vin ».

Les vainqueurs sont

-Meilleur blog « Journaliste » : Jim Budd – http://jimsloire.blogspot.com
-Meilleur blog « Professionnel du Vin » : Julien Pichoff & Damien Bonnabel – www.findawine.com/blog
-Meilleur blog «  Vigneron / Négoce des Vins de Loire » : Margaux – www.xnoir.fr

Bravo à eux!