Posts Tagged ‘Suisse

24
Jan
09

Jean-René a beaucoup d’Ami…gne.

Après mon rendez-vous manqué avec sa Syrah, je décidai de re-attaquer les vins de Jean-René Germanier par la face sud avec un de ses blancs. Mon choix fut vite fait, et je jetai mon dévolu sur une Amigne demi-sec.
Bonne nouvelle, j’aime. 

Mais peut-être voudriez-vous connaître mes impressions?

 

Publicités
16
Jan
09

J’en ai trouvé, je vais la goûter!!!! Une bouteille de Syrah du valais de chez Germanier

syrahMonseigneur Gâteau le Lyon m’avait parlé d’une excellente syrah du valais produit par un certain Germanier. Un grand moment de bonheur selon lui. Alors, j’ai cherché… longtemps…. longtemps…longtemps…. non moins!

Mes recherches m’ont conduit à Jean-René Germanier. Mgr Gâteau avait donc raison! Il y a de la syrah à dans les Alpes valaisanne. Dès lors j’ai acquis une bouteille de cette Syrah. 
Je vais vite m’employer à l’ouvrir et à goûter. La suite tout à l’heure…

Un peu plus tard…

J’ai goûté…..et….
Syrah AOV Valais, 2006, Jean-René GERMANIER

OK, C’est gentil. C’est bien de la Syrah. Une robe grenat intense avec des reflets séduisants. Le nez est faible (ou alors, c’est moi!), l’alcool s’invite dans la danse.
En bouche, l’élevage de 12 mois en fût se fait sentir avec une légère astringence due à des tanins vifs. Une longueur souple et agréable maintient un goût de « Bois moi! » fort sympathique. Malheureusement, je ne trouve pas de particularité à cette Syrah. Reste donc à faire un essai comparatif avec une autre région suisse ou française. Et que ça saute!

13
Jan
09

Bluffant ces Vaudois!!!

gamay2006_vaud

Las de boire genevois, je me suis mis dans la tête de partir en terre vaudoise.

Rendez-vous est pris au Chateau de Mont à Mont-sur-Rolle avec Frédéric Naef. Perché à flan de coteau à 600 mètres au dessus du lac Léman, le Château de Mont trône fièrement au milieu des vignes depuis le XVème siècle.

Le domaine se dynamise autour de Frédéric, avec l’aide de deux vignerons: Cédric Albiez et Pierre-André Meylan. La production se précise et la qualité s’en ressent. Les vins produits ici sont issus de Chasselas pour le blanc, de Gamay, Pinot noir, Gamaret et Garanoir pour les rouges.
La dégustation m’a tout simplement bluffé. Au nez le chasselas 2007 s’annonce gourmand, généreux. La bouche est éclatante avec une belle longueur. Il semble avoir profité d’un ensoleillement typiquement provençale.
Le Gamay 2006 à un nez fleuri avec des notes d’épices. En bouche, il est intense avec un matière surprenante pour un gamay élevé dans cette région. Ce cépage traditionnel du canton de Vaud semble y être heureux et le rend dans mon verre.