Posts Tagged ‘Vin blanc

24
Jan
09

Jean-René a beaucoup d’Ami…gne.

Après mon rendez-vous manqué avec sa Syrah, je décidai de re-attaquer les vins de Jean-René Germanier par la face sud avec un de ses blancs. Mon choix fut vite fait, et je jetai mon dévolu sur une Amigne demi-sec.
Bonne nouvelle, j’aime. 

Mais peut-être voudriez-vous connaître mes impressions?

 

Publicités
17
Jan
09

Les Cabernets sont à Ste Radegonde

Nous voila débarqués à deux b… euh, deux pas de Ste Verge, au Domaine du Clos des Treilles. Kiki, sur sa mobilette dernier cri, nous accueuille avec un Anjou blanc 2006. Nous etions au début de nos surprises.

Nico débarque avec un camion rempli de caisses de Gamay, et nous voila parti dans la vinification de se qui deviendra la cuvée « Poil de la Bête ». Nicolas fait partie de ces vignerons qui font d’une idée, un vin.

img_00021

Nous voilà pris en otage par  les « Ours fins » et une bouteille d’Anjou « Pompois »…dure journée. Que c’est bon un Cabernet bien fait!! Nico continue de nous régaler avec son Chinon « Garance » 2007..une merveille. Que de puissance, de majesté, de finesse…. un coeur gros comme son vigneron..

La ballade se continue au Café de La place à Saumur, où les vignerons locaux se retrouvent autour d’un verre de potion locale. Durdur de quitter cette région.

Nous y retournons peu de temps après afin de réviser nos leçons Ligériennes et sommes toujours séduit par l’accueil de Nico et de ses vins…

17
Jan
09

Ce jour de décembre où j’ai vu des chamois…

Les chamois n’ont rien de particulier en temps que tels. C’est juste que je les vus en arrivant à Rotalier (Oui John-Baptiste, là où se trouve Jean-François Ganevat!).

Dans ce recoin du Jura français on trouve des chamois mais aussi des vignerons. Et quels vignerons! Des gens de la terre, sincères et généreux avec leurs vignes, qui m’ont ouvert leur cave, leur maison, et leurs bouteilles.

En ce premier mardi de décembre je rencontre Peggy Buronfosse. Jeune vigneronne qui aime tellement ses vignes et son vins que l’écouter en parler vaut le voyage à lui seul. Comme un jardinier, elle connaît chaque coin et recoin de ses parcelles. Comme un alchimiste vous exposant sa traduction de la Pierre Philisophale, elle vous explique chaque vendange selon la parcelle, l’élevage selon la pièce. Bref, elle vous donne toutes les clés de ses vins, si vous ne comprenez pas tant pis. Mais c’est dommage!

Peggy n’est pas seule. Son mari, Jean-Pascal est à ses côtés. Comme elle, il aime être à l’écoute des vignes et leur prodigue tous les soins qu’elles méritent.

Et ça donne quoi?
Bin, du vin, tiens! Peggy et Jean-Pascal produisent du Côte du Jura Blanc avec du Chardonnay et du Savagnin, du Côte du Jura rouge avec du Pinot et du Poulsard.
Ils se sont essayés au V.. de p….. Ils se sont vus refuser l’agrément pour quelques gramme de sucre résiduel. Ce qui n’est pas plus mal, car moi qui n’aime guère le Vin de paille, je trouve leur « Epicure » (oui, c’est le nom de leur cuvée de « Vin issu de raisins passerillés » en bouteille de 37,5cl) est meilleur que le Vin de paille.

Pour résumé, un jeune domaine à découvrir calmement car la production est presque confidentielle. Le bon point, c’est que j’en ai en cave!

13
Jan
09

Jean François Ganevat, empereur du Jura

Nous sommes en 2008 après jésus-christ. Toute la gaule est occupée par la mondialisation…toute? Non! un village peuplé d’irreductibles gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Non, nous ne sommes pas en Bretagne 

images

mais à Rotalier, au sud du Jura…

Arrivés sous la neige, pas un autochtone en vue, un air vif et frais, nous voilà près de la hutte de notre Panoramix local: Jean François Ganevat.

La potion magique existe!! Chardonnay et Savagnin ont trouvé ici leur druide. Le Montrachet et Le Charlemagne n’ont qu’à bien se tenir. Les Chardonnay de Jean Francois, dit « mon lapin », expriment la pureté des sols et du climat. Les Côtes du Jura ouillées nous ravissent le palais comme le vieux Macvin qui siège sur le comptoir tel Abraracourcix sur son bouclier.

Je n’oublie pas le Poulsard, magnifique rouge tout en finesse.

 Ave Jean Francois, bibereti te salutant !

13
Jan
09

Lise et Bertrand Jousset, Le TOP de Montlouis-sur-Loire

Terroir de Montlouis

affleurement de Silex qui apportent toute la minéralité au Chenin

Les Buveurs d’essai de passage en face de Vouvray, sur le magnifique terroir de Montlouis-sur-Loire.

5 années d’un gros travail des sols et dans les vignes ont permis à Lise et Bertrand Jousset de redonner de la vigueur à des vignes fatiguées par des années de viticulture conventionnelle. Ces efforts sont aujourd’hui récompensés et les vignes donnent un Chenin vif et éclatant. La cuvée « Singulier », issue du Clos Renard en est la preuve vivante.

Seul bémol, Bertrand est fan du PSG….

13
Jan
09

Vignobles des Bois Vaudons, à Boa re!!!

Vignoble des Bois VaudonsPerdu au sud de Blois, à St Julien de Chédon (ça ne s’invente pas… ), Jean François Mérieau, dit Jef, à la tête des 32 ha , est la 3ème génération de vignerons de ce domaine.

Petit par la taille, mais grand par le talent, Jef s’amuse avec les cépages locaux. Dans ses bouteilles, vibrent le Cot, Le Cabernet, Le Gamay, Le Chenin et Le Sauvignon. On notera l’originalité de ses cuvées « Boa », en mono-cépage, où priment l’élaboration et l’élevage.

Sa petite activité de négoce lui permet de proposer une gamme plus large comme des effervescents ou encore du Vouvray.

Un vigneron qui à compris beaucoup de choses, et qui sort la Touraine de son image désuette..

A déguster avec modération, si vous la croisez un jour…

 

Jef à la dégustation

Jef à la dégustation